Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai participé ce matin à la manifestation contre les fermetures de classes devant l'inspection académique, en soutien aux parents d'élèves et instituteurs. En effet, dans notre département des dizaines de classes seront supprimées dans l'urbain comme dans le rural malgré les nombreuses promesses des parlementaires UMP de Côte d'Or (51 postes d'enseignants supprimés dans le primaire) qui soutiennent tous les mesures de suppression de postes dans l'éducation nationale depuis 2007.

 

Le Président de la République et le gouvernement UMP avaient avait promis pour la rentrée 2012 "aucune fermeture de classe à l'école primaire". Cette promesse ne sera pas tenue.

 

Dans notre académie, c'est plus de 180 postes dans le primaire qui seront supprimés à la prochaine rentrée. Cela signifie des hausses d'effectifs, des classes surchargées et des aides supprimées (Réseau d'Aide Spécialisé aux Enfants en Difficultés - RASED, ...) alors même que notre ville rénove les écoles (exemple des écoles Champs Pedrix maternelle et Montchapet Maternelle où des postes sont supprimés par l'éducation nationale alors que la ville de Dijon investit des millions d'euros pour les rénover entièrement).

 

En affaiblissant l'éducation c'est l'avenir de la jeunesse et la compétitivité de la France qui sont aujourd'hui sacrifiées pour compenser les nombreux cadeaux fiscaux qui ont été accordés aux plus grandes fortunes de notre pays.

 

François Hollande porte le changement pour permettre à la France de renouer avec l'ambition éducative qui doit être celle de la République. Il tiendra bon sur son engagement en faveur d'un plan pluriannuel de recrutement de 60 000 enseignants et éducateurs pour donner à chaque enfant la chance de réussir et donner à la jeunesse de France de nouvelles perspectives d'avenir.

Tag(s) : #Culture et Education

Partager cet article

Repost 0