Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que le gouvernement a organisé au mois de mai 2010, à grands renforts de communication, les « journées de l’engagement » dans toutes les régions françaises pour informer les jeunes des dispositifs d’aide aux projets mis en place par l’Etat et ses partenaires (associations, collectivités locales), nous venons d’apprendre que ce même gouvernement va supprimer les dispositifs « Envie d’Agir » en 2011 (Flaij et Défis Jeunes notamment). Une nouvelle incohérence qui est une véritable injustice pour les jeunes.

Ainsi, le gouvernement va supprimer en 2011 le programme "Envie d'Agir" (www.enviedagir.fr) qui encourage, soutient et valorise la capacité d'initiative des jeunes de 11 à 30 ans, dans tous les domaines : solidarité, animation sociale et culturelle, développement durable, création d'entreprises, ... Ce programme comprend plusieurs dispositifs qui sont proposés dans tous les départements dont notamment les FLAIJ et Défis Jeunes.

Les "Défis Jeunes" visent à soutenir notamment des projets de jeunes qui ont une portée professionnelle.

Quant au FLAIJ, c'est le fonds d'aide à l'initiative des jeunes mis en place par l'Etat. Il s’adresse aux 13-25 ans. C'est un soutien aux premiers projets individuels ou collectifs des jeunes qui présentent un caractère d’intérêt général, de solidarité, d’animation au plan local, … Le soutien financier peut atteindre 800 euros pour chaque projet.

Différents partenaires participent pourtant à ce dispositif au plan local comme la ville de Dijon, la CAF, et les fédérations d'éducation populaire. De nombreux jeunes en ont bénéficié dans notre département que soit directement ou à travers leur impact. C'est une très mauvaise nouvelle pour tous les jeunes qu'ils habitent en zone urbaine ou en zone rurale.

Ces aides ont pour but de développer la créativité, l’engagement, la prise de responsabilité et l’autonomie des jeunes. Le gouvernement supprime tous les dispositifs innovants qui contribuent à favoriser l’autonomie des jeunes et leur ouverture sur le monde. C'est une politique injuste, inefficace, archaïque et imprévoyante.

 

Mobilisons-nous pour que ce dispositif ne soit pas supprimé !

 

 

Comment agir ?

 

 - Signez la pétition : http://www.petitionenligne.fr/petition/pour-lexpression-des-jeunes-le-maintien-des-flaij-et-des-defis-jeunes/246

 

 - Rejoignez le groupe de soutien "Sauvons les FLAIJ" sur facebook : http://www.facebook.com/home.php?#!/group.php?gid=155406771153601&ref=ts



- Rejoignez le groupe national de soutien "Sauvons Envie d'Agir" sur facebook : http://www.facebook.com/#!/group.php?gid=121143531267954&ref=ts

 

- Vous avez bénéficié d'un FLAIJ par le passé, envoyez-nous vos témoignages à l'adresse suivante : contact@laurentgrandguillaume.fr Vos témoignages seront adressés à Thomas Scuderi, Adjoint au Maire de Metz, qui prépare un "Livre d'Or" destiné à sauver le dispositif.

 

- Différents articles de presse à consulter :

 

http://www.dijonscope.com/001370-defi-jeunes-expedition-bolivie-pour-julia-blagny

http://documents.dijonscope.com/pdf/articles/societe/laureat-defi-jeune-oct-09.pdf

http://www.lejsl.com/fr/accueil/article/3194312/L-engagement-n-attend-pas-le-nombre-des-annees.html 

http://www.ijbourgogne.com/IMG/pdf/dossier_presse_journee_FAIJ.pdf

   

Tag(s) : #La politique Jeunesse à Dijon

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :