Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SIGNEZ LA PETITION - NON A LA CASSE TERRITORIALE !

NON à la casse territoriale !

 

Deux projets de loi sont ou vont être débattus au parlement : la réforme de la taxe professionnelle et la réforme des collectivités territoriales.

La combinaison de ces deux projets, s’ils sont adoptés en l’état, nuira gravement aux collectivités territoriales et aux intercommunalités tout comme aux ménages et aux entreprises.

 

La réforme de la taxe professionnelle prévoit de couper le lien entre l’activité économique et le territoire, de transférer des impôts des entreprises vers les ménages, de diminuer les recettes des collectivités territoriales qui passeront sous assistance financière de l’Etat.

 

La réforme des collectivités territoriales vise essentiellement à la disparition progressive des communes, cellule de base de la démocratie. En voulant supprimer la clause de compétence générale pour les Conseils Généraux et Régionaux et en instaurant un autofinancement minimal de 50% des investissements (20% aujourd’hui) elle va entraîner des dépenses supplémentaires pour les collectivités.

 

Baisse des recettes d’un côté, augmentation des dépenses de l’autre, au final ces projets de loi vont conduire à :

  • Moins de services publics locaux pour les usagers,

 

  • Moins d’investissements et d’équipements publics, donc moins de commandes pour les entreprises,

 

  • Moins de démocratie locale,

 

  • Plus d’impôts pour les ménages.

 

Nous ne pouvons pas l’accepter. Si des réformes sont nécessaires elles ne doivent pas aller à l’encontre de la décentralisation qui a largement fait ses preuves depuis près de 30ans. Elles ne doivent pas asphyxier la libre administration des collectivités territoriales et leur autonomie fiscale. Elles ne doivent pas obérer le pouvoir d’achat des ménages.

 

Aussi les premiers signataires de cette pétition :

  • Demandent que la contribution complémentaire assise sur la valeur ajoutée soit corrigée, notamment en abaissant le seuil à 152000€ et en instaurant un taux unique, modulable, encadré par la loi et voté par les collectivités territoriales. Ils souhaitent qu’un lien étroit soit maintenu entre l’activité économique et les collectivités territoriales au travers de cet impôt dynamique.

 

  • Appellent de leurs vœux un vrai débat sur la réforme des collectivités territoriales dans le sens d’une décentralisation renforcée garantissant une action locale efficace. Ce débat devra être mené en parallèle d’une réflexion sur la fiscalité locale plus juste.

 

  • Invitent tous les citoyens et les élus à se mobiliser ensemble et à signer cette pétition.

 

Premiers signataires :


Jean-Pierre Balligand
, Député-Maire de Vervins, Conseiller général de l’Aisne

Philippe Laurent, Maire de Sceaux, Conseiller général des Hauts-de-Seine, Président de la Commission des Finances de l’Association des Maires de France

Christophe Lefèvre, Maire d’Auterive (31), Président de la Communauté de Communes du District de la Vallée de l’Ariège

 

 

 

JE SIGNE LA PETITION
Tag(s) : #La démocratie participative

Partager cet article

Repost 0