Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Même si le chemin est parsemé d'embûches pour réaliser la République exemplaire, la déclaration du Président de la République du mercredi 10 avril est celle du courage, de la volonté et de l'ambition pour notre pays.

Ses engagements s'articulent autour de trois priorités : l'exemplarité de la République, la lutte contre la fraude, la lutte contre les paradis fiscaux.

La 1ère orientation, c'est d'assurer la transparence de la vie publique. Les règles qui régissent l'établissement, le contrôle et la publication des patrimoines des responsables publics seront entièrement revues. Une Haute Autorité indépendante sera créée, elle contrôlera les déclarations d'intérêt et de patrimoine des membres du gouvernement, des parlementaires, des responsables des grands exécutifs locaux et des dirigeants de grandes administrations. C'est un principe que je défends depuis longtemps et suis très satisfait de cette grande avancée. Il sera même proposé l'interdiction du cumul d'un mandat parlementaire avec l'exercice de certaines activités professionnelles. C'est le premier président qui va aussi loin dans ce domaine sous la Vème République. Enfin des actes après tant de décennies de diversions et de confusions !

La 2ème orientation : c'est renforcer la Iutte contre la grande délinquance économique et financière. Un parquet financier sera créé, c'est à dire un procureur spécialisé avec une compétence nationale, qui pourra agir sur les affaires de corruption et de grande fraude fiscale. Cet objectif s'inscrit totalement dans l'objectif que nous avons défendu avec le député Yann Galut à travers la proposition de loi que nous avons déposés au groupe socialiste. Un office central de lutte contre la fraude et la corruption sera institué. Il regroupera les moyens qui existent au ministère de l'Intérieur et au ministère des Finances. Je défends cette idée depuis plusieurs mois auprès de différents ministères, ça sera une évolution importante pour permettre la plus grande efficacité dans la lutte contre la fraude avec la plus grande fermeté. Il faudra doter cet office d'un arsenal juridique et de moyens lui permettant de mener cette lutte dans les meilleures conditions, ça sera l'objet du débat parlementaire que de préciser ces éléments. Quant aux élus qui frauderont, ils seront rendus inéligibles.

3ème orientation : c'est la mobilisation contre les paradis fiscaux. Les banques françaises devront rendre publique, chaque année, la liste de toutes leurs filiale, partout dans le monde, et pays par pays. Elles devront indiquer la nature de l'activité. La France établira chaque année une liste des paradis fiscaux. Nous avons eu débat au parlement lors de la loi bancaire, c'est un acte fort que le président tanche sur cette question et prenne de telles initiatives. Nous serons fer de lance en Europe et au plan international. Cette lutte nécessitera la mobilisation de tous !

Ce n'est donc pas que "l'esprit du Bourget" qui souffle sur la République, c'est le combat pour la moralisation de l'économie et de la finance qui est lancé face au mur de l'argent, celui des paradis fiscaux trop longtemps dénoncés par les précédents gouvernement sans jamais être réellement combattus.

François Hollande, a encore prouvé, malgré les critiques incessantes de ceux qui pensent trouver un salut individuel dans la tempête, qu'il est à la hauteur de la situation et qu'il compte bien prendre toutes les mesures pour redresser notre pays mais aussi, comme le disait si bien Jean Jaurès, pour "rallumer tous les soleils" de la République. À nous, citoyens, élus, associations, acteurs économiques, de nous mobiliser à ses côtés car un combat ne se gagne qu'en le menant !
Tag(s) : #Chroniques

Partager cet article

Repost 0