Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce soir, nous avons animé avec ma collègue Nelly METGE, Adjointe déléguée à l'Emploi, l'Insertion et à l'Economie Sociale et Solidaire de la Ville de Dijon, une réunion à destination des associations dijonnaises pour présenter deux dispositifs innovants. Des représentants de la mission locale de l’arrondissement de Dijon (MILO) étaient également présents pour répondre aux questions. L’objectif était de présenter aux associations dijonnaises deux nouvelles actions mises en place par la ville de Dijon, dans le cadre de partenariats, afin d’agir pour l’emploi des jeunes dans un contexte marqué par une forte augmentation du chômage des moins de 25 ans (+ 42% entre 2008 et 2009 au plan national).


Les employeurs du secteur non marchand peuvent contribuer à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes en leur confiant par exemple des missions de bénévolat ou par la mise en œuvre de contrats aidés. C’est pourquoi François REBSAMEN, Sénateur-Maire de Dijon, a proposé la mise en place de deux dispositifs innovants que la ville de Dijon souhaite instituer dans le cadre d’un renforcement de ses liens avec le monde associatif.


Le premier dispositif que nous avons présenté est le programme « Emplois Citoyens ». La ville de Dijon a décidé de renforcer son soutien à la mise en place de 30 contrats aidés auprès d’associations locales pour favoriser l’accès à l’emploi durable des jeunes demandeurs d’emploi (moins de 26 ans) et de permettre aux associations locales de développer un projet innovant tout en contribuant à l’effort territorial de solidarité. Ce programme doit favoriser, par la mise en situation sur un poste professionnalisant, l’accès à l’emploi et plus particulièrement le primo-emploi des jeunes dijonnais de moins de 26 ans rencontrant des difficultés d’insertion. Il mobilisera comme support le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE) passerelle sur une durée de 12 mois à temps plein. La Ville de Dijon apporte un complément financier au financement de l’Etat pour la mise en place du contrat. Chaque personne pourra bénéficier d’un accompagnement individualisé avec pour objectif de favoriser son insertion sur le marché de l’emploi. Les associations pourront, dès ce mois-ci, télécharger les dossiers d’appel à projet sur le site internet de la ville de Dijon (
http://www.dijon.fr). Le projet des associations devra être innovant et présenter une utilité sociale. Les offres d’emploi seront ensuite diffuser par le Pôle Emploi et la Mission Locale.


Le second dispositif « accompagner les jeunes vers l’emploi durable : bénévolat et permis de conduire comme outils pour lever les freins à l’emploi ». Cette action vise à financer à hauteur de 80% de son coût moyen, le permis de conduire pour 150 jeunes dijonnais ( de 18 à 26 ans), sachant que celui-ci constitue une nécessité pour accéder ou rester dans l’emploi. Elle s’adresserait à des jeunes suivis par la Mission Locale, ayant un projet professionnel validé et suffisamment autonomes pour contracter des engagements de nature professionnelle ou associative. En contrepartie, le jeune aurait à effectuer 70 heures de bénévolat (modulable dans le temps selon les impératifs du jeune : emploi, formation, .... et de l’association) au sein d’une association qui s’est déclarée volontaire pour accueillir de jeunes bénévoles et qu’il choisirait  en fonction de l’adéquation entre la mission qu’elle propose et son projet professionnel.


Nelly METGE travaille sur ce dossier depuis plusieurs mois avec les services de la ville de Dijon. Elle va mettre en place un comité de pilotage pour le suivi des dispositifs. Je participerai à ce comité en tant qu'Adjoint à la jeunesse, à la démocratie locale et la vie associative.

Tag(s) : #La politique Jeunesse à Dijon

Partager cet article

Repost 0