Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Face aux conséquences de la crise économique, sociale et financière, l'augmentation sans précédent des demandes d'accompagnement des ménages en difficultés économiques et confrontés à une masse importante de problèmes juridiques atteste de l'ampleur des difficultés à surmonter.

 

Le rapport de la Cour des Comptes "La lutte contre le surendettement des particuliers : une politique publique incomplète et insuffisamment pilotée" (http://www.ccomptes.fr/fr/CC/documents/RPA/18_surendettement-des-particuliers.pdf), publié en février 2010, démontre qu'en 2009 le nombre de dossiers de surendettement à traiter par la Banque de France a enregistré une hausse de 18% par rapport aux chiffres des années précédentes.

 

Il est donc urgent d'agir et de se mobiliser.

 

Face à ce défi, nous étions plus d'une centaine à l'occasion du "café citoyen" que j'ai animé, avec le soutien du parti socialiste, sur le thème "Malendettement, surendettement, prévention et solutions" en présence de Monsieur Jean Louis KIEHL, Président de la Fédération Française de l'Association CRESUS (Chambre Régionale du Surendettement Social) et de Monsieur Gérard CORDELIER, Président régional de l'association CRESUS. L'association CRESUS a pour objectif d'aider les personnes en difficultés financières et en surendettement (http://www.cresusalsace.org/).

 

A travers différents témoignages, ce débat fut l'occasion d'aborder tout d'abord la question de la prévention et notamment de l'éducation au budget.

 

Nous avons ensuite échangé sur différentes problématiques :

 

- les frais bancaires (voir à ce sujet les propositions d'UFC QUE CHOISIR : http://www.quechoisir.org/argent-assurance/banque-credit/service-bancaire/communique-frais-bancaires-les-banques-seront-elles-enfin-soumises-au-droit),

- le droit bancaire et le droit à la consommation à travers notamment l'information sur les droits des consommateurs,

- la procédure de rétablissement personnel, 

- le mircrocrédit social qui a été mis en place au CCAS de Dijon,

- le fichier positif qui n'existe pas en France mais qui existe aux Etats-Unis et dans d'autres pays européens (lire à ce sujet : http://www.credit-et-rachat.com/surendettement-avis-de-cresus-concernant-la-loi-lagarde-sur-le-credit-1440201001

- la procédure de faillite civile qui existe uniquement en Moselle, Bas-Rhin et Haut-Rhin.

 

Enfin, nous avons également échangé sur le rôle des associations, des collectivités locales, de la Banque de France, de l'Etat, des établissements de crédit et donc des partenariats nécessaires à mettre en oeuvre entre tous ces acteurs pour lutter contre le surendettement des familles.

  

 

Tag(s) : #Surendettement

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :