Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le "MAUSS", mouvement anti-utilitariste dans les sciences sociales, est peu connu du grand public et pourtant ! C'est le MAUSS qui a amorçé en France la discussion sur l'allocation universelle, le revenu de citoyenneté, le rôle du tiers secteur, de l'économie sociale et des associations, ...

"La décision de fonder la Revue du MAUSS a été prise en 1981 par quelques universitaires, sociologues, économistes ou anthropologues français insatisfaits de l’évolution subie à l’époque par les sciences sociales. Ils leur reprochaient de se soumettre de plus en plus à l’hégémonie du modèle économique et à une vision purement instrumentale de la démocratie et du rapport social. La référence à Marcel Mauss et à la critique de l’utilitarisme qui inspirait l’École Sociologique française dans le sillage d’Émile Durkheim permettait de rassembler les énergies critiques de manière suffisamment claire et explicite. Une association de 1901 fut ainsi créée qui, tout de suite décida de publier une revue, conçue de manière très modeste à l’origine comme un outil de liaison et de discussion capable à la fois d’assumer les enjeux théoriques du projet mais aussi de s’ouvrir aux non-universitaires, aux militants et à toute personne soucieuse de réfléchir en dehors des corporatismes disciplinaires et du jargon académique. Au départ trimestrielle et totalement artisanale, La Revue du MAUSS, qui s’est d’abord appelée Le Bulletin du MAUSS (1982-1988), puis, après sa reprise par les éditions La Découverte en 1988, La Revue du MAUSS (trimestrielle), est devenue en 1993 La Revue du MAUSS semestrielle. Au fil des années, elle a su intéresser bien au-delà du petit public initial et trouver auteurs et lecteurs hors de France. De même, peu à peu, dépassant la posture purement critique qui était la sienne au départ, elle a contribué au développement de tout un ensemble de théories et d’approches originales — dont le plus petit commun dénominateur est probablement ce qu’elle appelle le paradigme du don —, qui la font maintenant apparaître comme l’organe d’un courant de pensée original dans le champ des sciences sociales et de la philosophie politique." (source : http://www.revuedumauss.com/).

Le MAUSS participe donc aux débats d'idées. Pour ceux qui s'intéressent aux question de fond et qui sortent "la tête du guidon", il est intéressant de consulter régulièrement les publications du MAUSS sur des thèmes aussi divers que l'éducation, la démocratie, l'économie, la sociologie ...

Tag(s) : #Les fondamentaux

Partager cet article

Repost 0