Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier soir avait lieu le deuxième conseil municipal de ce nouveau mandat.

Les points qui étaient à l'ordre du jour sont les suivants :

- Carte scolaire : les mesures d'adaptation du service scolaire applicables à la rentrée 2008 : 

Le conseil municipal devait se prononcer sur les propositions de l'Inspection d'Académie. Après l'avis du conseil municipal, ces propositions doivent être présentées au Comité Technique Paritaire et au Conseil Départemental de l'Education Nationale. Il est proposé dix sept-fermetures de classe ! 11ème classe du Château de Pouilly élémentaire, 9ème classe de Montmuzard élémentaire, 8ème classe de Monts-de-Vignes élémentaires, 7ème classe de Nord élémentaire, 6ème classe de Champs Perdrix élémentaire, 6ème classe d'Alsace élémentaire, 6ème classe de Varennes élémentaire, 5ème classe de Valendons élémentaire, 5ème classe de Camille Flammarion élémentaire (ZEP), 4ème classe de Jean JAURES 2 élémentaire, 9ème classe de Côteaux du Suzon élémentaire, 6ème classe Champollion élémentaire (ZEP), 5ème classe de Champollion maternelle (ZEP), 5ème classe de Dampierre maternelle, 5ème classe de Turgot maternelle, 5ème classe de Larrey maternelle, 4ème classe de Darcy maternelle. S'ajoute à ces fermetures potentielles, un retrait d'emploi provisoire affecté, à la précédente rentrée scolaire, à l'école maternelle Lamartine, soit dix huit fermetures. Nous avons donc rejeté, naturellement, les propositions de l'Inspection d'Académie, contraires à l'intérêt des enfants scolarisés dans les
écoles dijonnaises. Je suis intervenu, en tant que Président du groupe socialiste, radical de gauche, citoyen et apparentés, groupe qui rassemblement les élus du PS, du PRG, du MRC et de la société civile :

"Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Dans sa lettre aux éducateurs du 4 septembre 2007, Monsieur le Président de la République écrivait, s'adressant aux instituteurs : "Dans l'école de demain vous serez mieux rémunérés, mieux considérés, ..., avec la réforme, il s'agit d'être plus efficace, non de rationner". Permettez-moi de dire qu'avec ce gouvernement, qui nous proposent 17 suppressions de classes à Dijon, on est loin de l'efficacité. En fait, ce qui nous est proposé c'est les "3 R" : ce n'est pas le R de rupture, mais bien le rationnement, la régression sociale et la réducation des effectifs. C'est pourquoi l'ensemble des élus et les citoyens doivent se mobiliser contre ces suppressions de classe."

- La détermination du nombre d'adjoint et l'élection et l'élection d'un adjointe de quartier supplémentaire avec Nathalie KOENDERS,

- La désignation des représentants du conseil municipal au Conseil d'administration du Centre Communal d'Action Sociale (CCAS),

- La désignation des membres de la Commission d'appel d'offres et de la Commission de délégation de service public,

- La désignation des représentants de la ville de Dijon au conseil de la Communauté de l'Agglomération Dijonnaise ainsi qu'aux comités des syndicats intercommunaux et mixtes dont la ville est membre,

- La désignation des représentants de la ville de Dijon dans divers organismes,

- Les délégations de pouvoirs au maire à l'effet d'accomplir certains actes de gestion en vue d'une accélérer l'exécution,

- Les indemnités de fonction et le droit à la formation,

- La fixation des taux des trois taxes applicables en 2008. Comme s'y était engagé François REBSAMEN, Maire de Dijon, dans le cadre de la campagne électorale, il n'y aura pas d'augmentation des taux des impôts locaux supérieure à l'inflation. L'augmentation votée est donc de 1,9% contre près de 3% d'inflation potentielle. Les élus UMP n'ont pas voté pour ces propositions alors même que dans leur programme électoral, il était écrit à l'engagement n°96 : "Limiter strictement la hausse des impôts locaux au niveau de l'inflation", c'est dire ce que l'on va faire et ne pas faire ce que l'on a dit. Par ailleurs, il faut rappeler que l'abattement général à la base, qui réduit l'impôt de tous les dijonnais, est maintenu, comme s'y était également engagé le Maire de Dijon.

Tag(s) : #Dijon

Partager cet article

Repost 0